Je ne supporte pas les bruits anodins

Ce forum s'adresse aux gens touchés par un cas spécifique de troubles obcessionnels compulsifs. Le fait de se mettre en colère suite aux bruits de la vie quotidienne, provoqués par d'autres. Ceux qui en sont atteints comprendront qu'ils ont leur place sur
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 présentation petite nouvelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ponette60



Messages : 1
Date d'inscription : 25/01/2010

MessageSujet: présentation petite nouvelle   Lun 25 Jan - 2:02

Bonjour,
Je viens ce soir de découvrir que je ne suis pas la seule à vivre ce calvaire quotidien. En fait, c'est un mélange de soulagement et de colère. Soulagement car je ne me sens plus seule et surtout car je peux mettre un nom sur cet état.
Mais aussi colère car j'ai consulté beaucoup de thérapeutes (psychiatres, psychothérapeutes, hypnothérapeutes, sophrologues, étiomédecins, micro kinés...) et personne, pas une fois, n'a évoqué la misophonie, ou la sensibilité sélective aux bruits.
J'ai 35 ans. Désolée pour les statistiques, je suis née en 1974 Very Happy
Pour moi, ça se manifeste surtout à table mais en fait toute situation mettant en jeu la bouche me met hors de moi. Il m'arrive parfois d'être incapable de rentrer dans une pièce où une personne de mon entourage est en train de manger.
Depuis quelques mois je ne supporte plus quand mon mari déglutit (même si ce n'est que sa salive). Je ne peux plus non plus manger avec mon fils de 8 ans. Je finis par ne plus manger à table.
Cela à commencer au même age que vous, vers 8/10 ans.
A table c'était toujours tendu entre mon père, mon frère et ma mère. Le repas était l'occasion rêvée pour les règlements de compte. A l'époque, quand mon grand-père venait, mon père avait un comportement terrible : mon grand-père faisait beaucoup de bruit en mangeant et mon père l'immitait en en rajoutant des tonnes et en le regardant méchamment.
Mon frère et moi avons fini par faire pareil. On immitait les bruits de bouche en les amplifiant. J'avais alors très honte de mon attitude. Mon frère a du jour au lendemain décidé d'arrêter son petit jeu mais pour moi c'était devenu viscéral et incontrolable.
J'ai par la suite eu des troubles alimentaires à l'adolescence.
Aujourd'hui je ne supporte pas non plus quand mon mari marche en tongues ou avec certains chaussons, ni quand il se racle la gorge, ni quand il renifle ou quand il chantonne dans sa barbe. Tout cela me rend très triste Crying or Very sad (une fois que la rage est passée!!). Le fait de l'immiter en en rajoutant soulage ma colère mais là encore j'ai très honte.
Je pense que ce sera effectivement interessant d'essayer de trouver des points communs à nos enfances.
Merci pour ce forum. C'est une révélation!! sunny
Ponette60
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 25
Date d'inscription : 23/11/2007
Age : 40

MessageSujet: Re: présentation petite nouvelle   Dim 14 Fév - 7:52

Hello, j'écris d'un mobile donc pas simple. Bienvenue ici. Je retiens surtout de ton histoire les deglutissements, le raclement de gorge, et le besoin viscéral d'imiter pour calmer sa colère. Imiter quelqu'un qui nous énerve, c'est un peu pour se venger. Et se foutre de lui pour se convaincre que son geste est ridicule.
Il existe des forums Anglais, mais je propose que nous essayions de faire vivre ce forum francophone qui est peu fréquente.

A bientôt et bienvenue a toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tocdesbruits.forumsactifs.com
 
présentation petite nouvelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite nouvelle !
» Petite nouvelle
» Une petite nouvelle
» Une petite nouvelle bien curieuse
» Petite Nouvelle!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je ne supporte pas les bruits anodins :: Présentations :: Membres atteints du problème-
Sauter vers: