Je ne supporte pas les bruits anodins
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Je ne supporte pas les bruits anodins

Ce forum s'adresse aux gens touchés par un cas spécifique de troubles obcessionnels compulsifs. Le fait de se mettre en colère suite aux bruits de la vie quotidienne, provoqués par d'autres. Ceux qui en sont atteints comprendront qu'ils ont leur place sur
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
[Adhérents FNAC] 30€ offerts tous les 200€ d’achat
Voir le deal

 

 il y a un livre nouveau

Aller en bas 
AuteurMessage
Newbook



Messages : 1
Date d'inscription : 07/08/2013

il y a un livre nouveau Empty
MessageSujet: il y a un livre nouveau   il y a un livre nouveau Icon_minitimeMer 7 Aoû - 18:00

Sound-Rage. A Primer of the Neurobiology and Psychology of a Little Known Anger Disorder (210 pgs).
Il s'agit de "misophonia"
Revenir en haut Aller en bas
cecily



Messages : 50
Date d'inscription : 17/02/2011

il y a un livre nouveau Empty
MessageSujet: anger disorder   il y a un livre nouveau Icon_minitimeVen 9 Aoû - 11:06

J'aime bien l'expression "anger disorder". C'est ce qui distingue la misophonie des phobies, car les phobies sont plutôt des "fear disorders". La "fear" est la peur justifiée, et quand on est en "fear disorder", ça s'appelle "panic".

Un psychiatre consulté récemment m'a dit que "misophonie" ça n'existait que sur Internet et que d'après le DSM j'étais dans les "phobies sociales", et moi, j'en ai marre d'être toujours disqualifiée/requalifiée en autre chose. Je n'ai pas un "fear disorder", mais bien un "anger disorder".

Ceci dit, il faut peut-être se méfier des neurobiologistes, des oracles qu'ils tirent des images de tranches de cerveau, et du fait que parfois, ils travaillent pour découvrir quelque chose, mais parfois aussi ils travaillent pour placer des médicaments. Référence: Trudy Dehue, "de depressie-epidemie", ed. Augustus, 2008. (à propos des antidépresseurs).

Bon et à part ça, à force de tourner en rond avec mon "anger disorder", je vais finir par me faire traiter de "caractérielle". On n'est pas sortis de l'auberge!



Revenir en haut Aller en bas
cecily



Messages : 50
Date d'inscription : 17/02/2011

il y a un livre nouveau Empty
MessageSujet: décrochons la lune   il y a un livre nouveau Icon_minitimeSam 10 Aoû - 11:51

Et finalement, pourquoi attendre passivement que les neurobiologistes américains découvrent de quoi nous souffrons? C'est nous qui savons, pas eux.

Par exemple, le rapport entre la misophonie et l'oreille musicale. Eh bien, j'ai toujours une musique ou un rythme à l'intérieur de moi, et je déteste quand quelqu'un chantonne ou bat la sienne pour nous deux, car c'est une intrusion, comme si sa petite musique était meilleure que la mienne et devait la remplacer. Il m'empêche d'exister. Moi, je n'extériorise pas la mienne, alors pourquoi m'impose-t-il la sienne, en croyant que je suis un réceptacle vide pour sa petite médiocrité?
Idem pour les radios en sourdine en permanence dans les endroits communs tels que lieux de travail ou ateliers. On efface ma musique intérieure et on la remplace par l'uniformité de la radio pour tous, alors au bout d'un certain temps, je manque d'énergie et de suite dans les idées et ne n'arrive plus à me concentrer sur le travail que j'ai envie de bien faire.
Ce que je dis là, c'est sûr, c'est de la pure description.

Maintenant, une hypothèse, pas sûre, juste parce que j'aime bien faire des hypothèses et des métaphores. Dans une perspective éthologique, on a peut-être le même le même instinct que certains animaux mâles en rut: le même instinct les porte vers les femelles et la jouissance, et aussi les rend hyper-agressifs contre les mâles rivaux, les intrus dont la jouissance risque d'effacer notre jouissance.
De la même manière, nous avons tendance à faire de toutes nos activités une jouissance: on aime ce qu'on fait et on se débrouille pour faire de nos vocations et passions respectives le centre de notre univers. On n'a pas nécessairement des super-capacités (intellectuelles ou autres), mais on veut développer à fond celles qu'on a. Et on est hyper-agressifs lorsque la jouissance d'autrui empiète sur la nôtre. Comme les mâles en rut qui font le vide autour d'eux pour être seuls avec leur jouissance, on a besoin de se sentir seuls, avec notre plaisir, dans nous notre environnement perceptible.
Ce serait la raison pour laquelle certains d'entre nous arrivent même à se sentir agressés sexuellement par la perception misophonique d'autrui, mais la plupart ne ressentent que l'agressivité.

Sont-ils si supérieurs à nous, ces néurobiologistes américains? Et si l'Amérique était en train de régresser, et que le monde actuel manquait de leadership? N'ont-ils pas abandonné la lune?
Revenir en haut Aller en bas
cecily



Messages : 50
Date d'inscription : 17/02/2011

il y a un livre nouveau Empty
MessageSujet: erratum   il y a un livre nouveau Icon_minitimeSam 10 Aoû - 12:20

Waouw c'est plein de fautes et de lapsus ce que je viens d'écrire. Lire: "Les intrus dont la jouissance risque d'effacer LEUR jouissance"; "dans TOUT notre environnement perceptible".

A propos de la recherche aux USA, elle est trop dépendante d'intérêts privés et c'est peut-être le signe d'une décadence. En tout cas, les misophones n'existeront pour eux que le jour où ils représenteront un débouché commercial. Ce n'est pas un mal en soi, car on veut bien payer pour un traitement efficace, mais le risque c'est qu'ils soient trop obnubilés par leur objectif et qu'ils bâclent l'essentiel: savoir ce qu'est vraiment la misophonie et si le traitement qu'ils proposent est vraiment adapté.

Dans ma vie personnelle, l'alternance que j'ai connue entre les périodes où mes obligations professionnelles ou la médiocrité de mon logement me faisaient vivre un enfer, et les périodes où l'aisance matérielle et la liberté me rendaient vraiment heureuse, m'amènent à la conclusion que: je ne suis pas malade, mais différente, et faite pour vivre d'une manière spéciale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




il y a un livre nouveau Empty
MessageSujet: Re: il y a un livre nouveau   il y a un livre nouveau Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
il y a un livre nouveau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je ne supporte pas les bruits anodins :: Solutions :: Idées de solution d'un membre atteint du problème-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser