Je ne supporte pas les bruits anodins

Ce forum s'adresse aux gens touchés par un cas spécifique de troubles obcessionnels compulsifs. Le fait de se mettre en colère suite aux bruits de la vie quotidienne, provoqués par d'autres. Ceux qui en sont atteints comprendront qu'ils ont leur place sur
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Du chewing gum et de la douleur...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
theoldlady



Messages : 1
Date d'inscription : 09/10/2009

MessageSujet: Du chewing gum et de la douleur...   Ven 9 Oct - 15:09

Apparemment, je ne suis pas seule. Quelle soulagement. Et paradoxalement, quelle douleur. Car il n'existe donc aucun traitement pour en sortir de cet enfer.
Je ressens comme beaucoup cette montée de violence, ce stress incroyable, à l'audition de certains bruits. Le pire pour moi reste la mastication, et surtout, le chewing-gum. Ne parlons même pas du bruit des bulles de chewing gum. Je pourrais devenir très violente et frapper la personne responsable. Je me retiens, tant bien que mal.

Je sais d'où cela vient : de mon père, qui mache, et pas discrètement, 24h/24 un chewing gum depuis toujours. Et qui garde le même plusieurs jours, en le déposant sur le bord de l'assiette pendant qu'il mange, ou sur sa table de chevet, avant de le reprendre. Dégoutant, et, apparement, traumatisant.

Et je retrouve l'impact de mes parents sur tous ces bruits qui me gênent : la mastication, les reniflements, les pets, ou quand quelqu'un va aux toilettes. Tout ce qui me génait quand j'étais ado et que je devais subir.

Sauf qu'aujourd'hui, cela atteint un degré qui me gène dans ma vie de tous les jours, car contrairement à certains témoignages, quand les inconnus ou les collègues de travail font ces bruits, je ne les supporte pas. non plus. En ce moment, un de mes collègues mâche du chewing gum, bouche bien ouverte, en faisant claquer des bulles toutes les minutes. Je deviens folle. Je suis obligée de travailler avec un casque et de la musique. Un calvaire.

Bref. Si quelqu'un connaît une solution miracle, mais je n'y crois pas une seule seconde. Ces problèmes viennent de notre tête, et ne sont pas pour l'instant reconnus comme tel par le corps médical. Faut donc être patient et apprendre à vivre avec. Mais comment...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mintaka



Messages : 8
Date d'inscription : 04/08/2008
Age : 44
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Du chewing gum et de la douleur...   Mar 20 Oct - 11:11

Bonjour theoldlady,

Je travaille dans un openspace et je le ressens comme une torture.
Moi aussi je mets un casque sur les oreilles pour pouvoir travailler (et il m’a fallut faire intervenir un médecin, ma psy, pour que l’on accepte ça).

Avant, les seuls bruits de mastications me gênaient mais maintenant mon principal soucis c’est un collègue en face de moi qui tape très fort sur son clavier et ça me met dans un état de stress terrible. Les jours où par bonheur il n’est pas là je respire enfin ! (vu que mes autres collègues ne mâchonnent pas de chewing-gum ce qui serait un véritable enfer pour moi !).

Mais je suis entièrement d’accord quand tu écris que notre douleur psychique n’est pas reconnue par le corps médical. Certains comprennent, mais la plupart ne se rendent absolument pas compte de l’intensité de la souffrance ressentie. Au niveau médical, Il n’y a aucun spécialiste en France de ce problème, donc chacun y va de sa propre hypothèse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mintaka7210.free.fr/accueil_SSSS.html
 
Du chewing gum et de la douleur...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chewing gums
» douleur au genou
» Chewing-gums
» Consultation anti douleur
» Le chewing-gum pour contrôler sa faim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Je ne supporte pas les bruits anodins :: Présentations :: Membres atteints du problème-
Sauter vers: